AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 asmaé kessy murphy | i have done it again U.C

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 4:35


    Enterlude ~


    Nom & Prénom : Asmaé, Kessy, Murphy.
    Surnom : Asmaé, n'est pas déjà plutôt court ?
    Age : 20 ans.
    Lieu de Naissance : Asmaé naquis dans les états d'amérique, près de Los Angeles, à Berkeley, le 22 Octobre.
    Nationalité : Amérique
    Sexualité : Hétérosexuelle.
    Travail :
    Groupe : Humaine.

    Romance ~



    Genèse ; the story of you life.


    ET AUJOURD'HUI ?

    J’étais prise au piège d’un cauchemar épouvantable, que je devais fuir, de celui où je devais courir jusqu’à perdre haleine. Mes jambes s’engourdissaient, mon souffle devenait lent mais les larmes coulaient toujours impitoyablement sur mon visage. Ma gorge se nouait et se tordait inexorablement vers la fin, la fin de tout. L’univers s’écroulait devant moi et même si je courais un peu plus, je n’arrivais jamais au bout. Mes jambes fléchissaient et je me laissai tomber au sol, épuisé par mes vains espoirs à lutter contre le chagrin qui effritait définitivement mes espoirs à le garder à mes côtés éternellement. Je l’avais perdu. Inconsciente de la vanité de mes gestes, que j’avais été vaincu par le destin, je cherchais à me convaincre qu‘il était toujours présent, fuyant l’univers cruel qui me désappointait Je détestait, je détestait à un tel point que je sentais mon coeur saigner sa douleur. Il criait à me déchirer les tympans, il évacuait la douleur que lui avait fait payer la vie et aussi vivant qu’il puisse être, je le sentais devenir une pierre froide, déchiré d’une plaie béante aux lèvres noircies par le chagrin qui m’envahissait.

    - Je pars. Je ne reviendrai pas. Ne me cherche pas. S\'il-te-plait. Je ne serai plus ici, le temps guérira tes blessures, vous serez mieux sans moi. Je t’aimerais toujours.

    Ses derniers mots avaient écorchés mon coeur. Je sentais la lame glacé d’un poignard s’insinuer en moi et lentement transpercer ma poitrine. Devant moi s’épanouissait un large océan, je me noyais, je coulais lentement dans le tréfonds de ma décadence. Il me quittait. Lui, mon frère. Il me semblait toujours voir un creux béant qui me faisait douter, là où je fondais toutes mes espérances. Je ne croyais plus, je ne voulais plus. La volonté volatile avait quitté mon esprit au moment où la vie avait assidûment volée celle de mon frère, mon compagnon de vie. Je ne le voulais pas mort. Je le voyais encore en moi, en un souvenir, encore garni d‘espérance, mystérieux et perdu dans la distance de ses pensées. Égaré dans cet trêve de désillusions, instable et frêle, il avait toujours été cet homme aux abords mystérieux et sans équivoque. Je pouvais apercevoir par moment des cernes révélatrices de cette fatigue se dessiner sous ses yeux. Je pensais là y voir un manque de sommeil difficilement notoire. La musique était trop forte, envahissant ma tête d’un brouhaha de cris désespérés aux notes particulièrement aigus, toujours chanter sur cette pointe de frustration enclin à partager les émotions de la chanson. Mon frère reposait dans sa chambre, droit devant son ordinateur, le visage blafard fixé sur son écran. La lueur douce et pâle de l’engin donnait à son visage un pâleur plus blême à son teint et ses cheveux auburn contrastait sur sa peau. J’entrai sans faire de bruit, bien qu’il ne m’eut entendu avec cet musique rock’n’roll qui chantait à plein poumon. Je pourrais toujours crier, éperdument, que je suis encore là, il ne m’entendrait pas. Je le regardais, son regard sombre toujours rivé sur les ondes informatiques. Il restait ainsi parfois des heures, à lire, écrire, entendre des informations diffusées que je ne comprenais jamais. Je m’assis sur son lit, attendant patiemment qu’il quitte un instant cette technologie qui avait impitoyablement convertie l’homme. Il se retourna et son regard croisa le mien, il sourit. Je remarquais que son teint conservait son étrange pâleur, dû à ses innombrables heures cloîtré dans sa chambre. Je vis son sourire, qui n’était ni sourire ni sincère. Les risettes qu’habituellement je discernais était absente, défigurant son visage en une mine assombrie. La panique s’insinua en moi et mon sourire autrefois rieur se figea d’un air grave. Il me quitta ce jour là.

    - NON ! Pourquoi ? T-Tu, tu n’as pas le droit de me laisser !

    Je m’accrochai à lui désespérément, et entre mes sanglots je vis son visage se fermer dans sa douleur lorsqu’il sembla lire sur mon visage les larmes de détresses que je laissais échapper. Chaque mots, chaque gestes semblaient lui faire un peu plus mal. Je m’en fichais. Je voulais qu’il reste avec moi, pour toujours, malgré qu’il semblait décidé à tout abandonner. J’étais égoïste, je le savais. Ses mains prirent son emprise sur les miennes et il se dégagea fermement de mon étreinte, m’éloignant de lui. Je le regardais, ahuri. Je ne le reconnaissais plus.

    - Fais attention à toi.

    Lentement, je le regardai s’éloigner de moi définitivement, d’une distance ensorcelée que je ne franchis plus, en proie à mes propres démons. Toujours plus loin de lui, j’étais déraisonnée, désillusionné et dans une vulnérabilité déconcertante. Mon visage humide et ma bouche frémissante n’avait qu’envie de boire encore de cette eau salée, déversement d’une âme brisé. Mon esprit désordonné ne savait trouver les réponses à mes questions, celles qui brûlait mes lèvres d’un rage et d’un colère noir. J’avais froid et je sentais une solitude amère s’éprendre de mon corps, mon être, mon coeur, mon âme. Pourquoi ? J’observai sa chambre et remarquai pour la première fois depuis mon entré qu’elle avait été dénudé d’une grande partie de ses biens. Il nous avait quitté, emportant tout avec lui qui puisse nous rappeler son existence. Un hoquet m’échappa, mélangeant surprise et cuisante douleur. Je quittai prestement la chambre, fuyant ce terrifiant cauchemar que je vivais, fuyant cette disgrâce, réalité infâme qui inondait mon âme d’un drame. Je courai à en perdre haleine vers la fin de ma déboire. La vie avait perdue de son goût soyeux, de ce délice affectueux. De mon vivant je n’avais ressentie peine plus intense. Mon visage se crispait sous la douleur, les larmes embrouillaient davantage ma vision, j‘avançais à l‘aveuglette sur le chemin de ma destinée. J’en voulais au monde entier. Devant moi s’épanouissait des taches étranges. Autour de moi dansait des formes que je n’aurai su exactement décrire. Tout me semblait irréaliste. Je sentais seulement cette douleur incertaine qui me transperçait. J’ouvris les yeux car inconsciemment, je me jetais dans la gueule du loups. Je me sentis désorienté, je tournais sur moi-même, ouvrant les yeux sur une réalité étrange, démon, ange, loup à demi humain, vampire, je les voyais tous. Je devenais folle. Je pris ma tête à deux mains fuyant cette guerre fantasiste qui poursuivait mes pensées. Je sombrai dans l’inconscience. Je mourrai. Je ne savais plus. J’entendais des voix. Étais-je aux paradis ?

    - Il faut la sauver ! Cria la voix d’un premier homme, et je le sentis s’approcher de moi. J’aurais voulu le repousser, lui cracher de me laisser seule avec mes démons, que je préférais être morte. Quitter cette vie, ce corps, cette plaie.

    - NON Kyle ! Rugit la voix d’un deuxième. Je ne su le reconnaître, car à ce moment toute lucidé me quitta sur cette dernière pensée. Cet homme avait le même prénom que mon frère. Je sentis de nouveau le chagrin compresser ma poitrine, encore.


    HISTOIRE DES PARENTS ?

    Lorsque je me réveillai j’étais étendue sur mon lit, dans la faible lueur de ma chambre. L’aube se levait tranquillement en ce doux matin. Quel heure était-il ? Pourquoi ne sentais-je plus la texture de l’herbe, n’entendais-je plus les voix de mon subconscient ? Que s’était-il passé ? Je semblais avoir perdue toute horloge interne. Je passai une main sur mon crâne, tentant de disperser ce mal crânien qui me faisait souffrir. Ma main était en sang, de ce liquide rouge qui s’échappait lentement, vitale. Je me levai rapidement et me précipitai dans la salle de bain. Je devais effacer les traces. À double tour je fermai la porte, de l’autre côté, ma mère frappait assidûment. Je nettoyai la plaie ouverte sur mon crâne. J’ignorais comment mettais-je fais cette blessure béante. Des souvenirs flou, épaves abandonnées, flottaient encore vaguement dans ma tête. Je me souvenais de mon frère, de sa chambre. Je fermai les yeux, et pleurai, encore une fois, les larmes se déversèrent sur mon visage.

    - ASMAÉ ? Que ce passe-t-il ? Ouvre-moi immédiatement.

    Je séchai mes larmes à l’aide de ma manche. Ma mère avait toujours été de ces mères à l’esprit mouillé d’inquiétude, de ces mères dites poules, à l’aguets de nos moindres futilités. Susceptible à vous en déplaire, envahissante à vous exaspérer. C’était la maman que n’importe quel adolescente ne voudrait pas avoir. Elle se mêle de tout. À l’opposé, mon père joue plutôt les indifférents. “ Va demander à ta mère “. Oh oui, je le savais. Pourtant, j’étais proche de lui. Il aimait le sport. Comme moi. Je me demandais souvent comment ces deux personnes avaient pu être ensemble, puisque leur intérêt divergeait complètement. Je voyais bien l’amour qui se lisait dans leur regard. Comment pouvions-nous autant aimer quelque un de si différent de soi ? Je n’avais jamais compris. L’amour, pour moi, n’était que similaire à l’amitié. Je n’aimais jamais assez. J’en étais incapable. Inévitablement, j’avais peur de me brisé, de me cassé. Je forgeais cette structure aux contours de mon coeur. Certains caractérisaient cette fermeture de forteresse. J’étais la petite princesse de son château. Intouchable. Aucun prince n’était à la hauteur de ces barrières. Je souriais, de ma fenêtre. Je séduisais, sans jamais aimer, aimer à en mourir. Je faisais mal aux autres, j’en étais consciente. Ma forteresse se retournait contre moi-même, je repoussais toute forme d’attachement. Le compte de fée de mes parents me donnait mal au coeur. C’était le couple parfait, le couple qui se forge à l’école et qui perdure encore, élue aux bals des finissants roi et reine, le couple qui se marient, ont des enfants, et vivent éternellement heureux. Savait-il que mon frère nous quitterait ? Tout s’écroulait. Je sortie en trombe de la salle de bain, ma mère m’attendait au pied de la porte.


    - Il ne se passe rien maman, RIEN TU ENTENDS !


    DE LA NAISSANCE À L'ADULTE ?

    Je fuis. Je quittai la maison et allai faire un sprint. C’était mon loisir de détente. Le sport évacuait en moi toute énergie, je courai jusqu’à perdre haleine. Je courai à en faire une crise d’air. J’avais ce côté suicidaire, je l’étais. Mon entourage avait peur de moi, je poussais mes limites parfois trop loin. Je n’avais pas peur de la mort, je la souhaitais. Pendant mon enfance j’avais été enviée bien des fois. J’étais belle et sportive. Je plaisais au regard. Mais jamais je ne l’avais accepté. Cette popularité grandiose, cette hypocrisie que leurs mots voilait, cette jalousie perçante dans leur regard, je le voyais. Je voyais tout. Peut-être était-ce ma paranoïa, du moins, je m’y mit bien assez tôt, à être paranoïaque je veux dire. Mon regard se voilait, comme les leurs, mon sourire hypocrite, je jouais de mon statut, car j’étais trop mal de les repousser. J’avais envie de solitude, que j’obtenue pendant mon adolescente. Bien assez tôt, ils remarquèrent que j’étais étrange. Non seulement paranoïaque et suicidaire, mais je voyais des choses étranges et fantaisiste. On me disait folle. Je me croyais schizophrène. Je le crois encore. Qui d’autres voyaient ces créatures là ? Personne d’autres. Juste moi, seulement moi. Je devenais folle, et je les croyais.

    [ x_x excuser la dégradation de la présentation, j'ai écrit le reste à la-va-vite. je dois terminer cette présentation avant mercredi où je ne le ferai jamais (: ]

    Famous Last Words ~


    - SURNOM : aither ou melie (:
    - GIRL OR BOY : un petit bout de femme. (:
    - OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? par partenariat j'imagine, j'dois soufrir de problème de mémoire pour ne plus m'en souvenir !
    - VOTRE NIVEAU RP : ehm dans la moyenne j\'espère bien.
    - PRESENCE SUR LE FORUM SUR 7 : dans ce cas là, c'est plus difficile pour moi. j'avertis que ma présence sera occasionnelle. & la nuit - pour les gens de France Smile -. Je travail & les cours recommence mercredi prochain, c'est plus difficile d'être présente. - surtout que c'est pour mon diplôme & mon bal I love you - Je tenterai de terminer ma fiche dans les délais...
    - QUALITE DU DESIGN : oh WAWE ! I love you magnifisplendidomerveilleux !
    - LE CONTEXTE EST-IL FACILE A COMPRENDRE ? oui-oui, mon petit cerveau à tout compris ^^
    - VOTRE AVATAR : pour le moment j\'ai pris amanda seyfried..
    - AVEZ-VOUS CONSCIENCE QUE SI VOUS VOUS INSCRIVEZ, CE N’EST PAS POUR L’ABANDONNER QUELQUES JOURS APRES ? : j'en ai conscience chef. I love you
    - QUELQUE CHOSE A AJOUTER ? : est-ce que mon personnage pourrais-être une élue s'il-vous-plait-mademoiselle ? dans le cas contraire, rien de grave, je modifierai ma fiche (:
    - CODE : LIFE IN TECHNICOLOR.


Dernière édition par Asmaé K. Murphy le Mar 26 Aoû - 5:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore J. Burlingame
No one else is like you | The Sweetest Sister
avatar

Féminin
Nombre de messages : 408
Age : 26
MUSiC : Natasha Bedingfield - Unwritten
Date d'inscription : 15/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: WEREWOLF
POWERS ?: Ahem, are you joking ?

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 5:14

Bienvenue miss :'L):
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi Pencey O'Riley

avatar

Nombre de messages : 222
Age : 28
Date d'inscription : 12/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: ANGEL
POWERS ?:

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 5:19

Bienvenue à toi, également! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel Enkeli

avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 26
MUSiC : Finger Eleven-->First times
Date d'inscription : 12/08/2008

Soul. ||
ORiGiNE: ANGEL
POWERS ?: Télépathe-Maîtrise le feu-Aura

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 6:03

Bienvenue sur le fow! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torben Badenov
IT'S SHOWTIME FOX!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 190
Age : 28
MUSiC : Killswitch Engage, Korn, Mass Hysteria, Finger Eleven etc...
Date d'inscription : 25/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: HUMAN
POWERS ?: //

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 11:05

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/index.htm
Jalanda Torres
Psycho Hunter| Touching YOU makes me DIE inside
avatar

Féminin
Nombre de messages : 487
Age : 28
MUSiC : Metallica, Black Sabbath, Motorhead, 30 seconds to mars, Deftones
Date d'inscription : 14/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: HUNTER
POWERS ?: Visions, contrôle des esprits,capable de voir la véritable nature des anges et des démons

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 11:14

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Saracen
I'm falling apart, I'm barely breathing
avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 14/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: WEREWOLF
POWERS ?:

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 12:10

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/
Joëlline Bliss Emingway
I'm so dangerous, I'm so ugly || I hate myself.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 18/08/2008

Soul. ||
ORiGiNE: WEREWOLF
POWERS ?: Force , Agility ...

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 12:57

    Welcome ^.^
    }} Se la joue anglaise ~.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sue Analora Parker
BROKEN LULLABY
Don't ever let me go. Don't let go.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Date d'inscription : 15/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: HUNTER
POWERS ?:
MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 13:01

Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambroise D. Du Lac
|*__ She sees the prey |
avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 27
MUSiC : .:. xAnDria. The CuRe. QuEeN AdrEeNa. EpiCa. NighTwiSh. WithIn TemPtatIon. LiFeHoUse. LeAvEs'eYes.:.
Date d'inscription : 23/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: VAMPiRE
POWERS ?: Immortality, superhuman strength, agility and speed.

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 13:43

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sway L. Delanee
HUMAN ADMIN (( I can't shut my eyes to you. )
avatar

Féminin
Nombre de messages : 611
MUSiC : MY CHEMiCAL ROMANCE, 30 SECONDS TO MARS, LOSTPROPHETS, THE KiLLERS, PENCEY PREP, GOO GOO DOLLS [...]
Date d'inscription : 27/06/2008

Soul. ||
ORiGiNE: HUMAN
POWERS ?: I CAN SEE THE TRUE WORLD, i'M THE ONE.

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 15:23

Bienvenue Smile
Pour l'élu, tu as de la chance, j'accepte. :mrgreen:

_________________

    AND ALL I CAN TASTE IS THIS MOMENT
    AND ALL I CAN BREATHE IS YOUR LIFE
    CAUSE SOONER OR LATER IT'S OVER
    I JUST DON'T WANT TO MISS YOU TONIGHT. ( 8 )

    double compte : Heresy Cornell.
    avatar by me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hop-e.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 21:00


    owh ! :mrgreen: Merci beaucoup amen
Revenir en haut Aller en bas
Awkward W. Finch
| Cause we only got one night |
avatar

Nombre de messages : 184
MUSiC : Coldplay - Violet Hill
Date d'inscription : 13/07/2008

Soul. ||
ORiGiNE: HUMAN
POWERS ?: I can see the true nature of every people

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mer 20 Aoû - 21:50

Une autre élue? je veux pas!!!!! mrcyan

Bienvenue collégue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mar 26 Aoû - 5:05

    mrcyan merci !


    Mon message précédent dépassait la limite autorisé, je vais donc mettre un petit bout ici. (:


    This is the Ghost of You ~


    What is your soul ? Caractère.
    Il est nécessaire de comprendre ce qui se passe dans la petite tête de votre personnage pour que vous puissiez le cerner avant de jouer. Ca passe par les qualités & les défauts, les humeurs les plus courantes, ses craintes, ses principes...12 Lignes minimum.

    Psychologie & Autres.
    Habitudes & Préférences particulières : Parlons de sa petite routine du matin : après s'être lever du lit, notre jeune demoiselle vous fera quelques exercices physiques et étirements avant de prendre un petit déjeuner, de se doucher pour finalement enfiler quelques vêtements aux hasards. De même tous les jours. Ses préférences seront toujours porté vers le sport, et l'automne.
    Style Vestimentaire : Simple et confortable est sa philosophie vestimentaire. Des vêtements amples, des vêtements prêts à porter en tout temps. Des jeans, des t-shirt. Rien de bien compliqué. Elle conserve un style plutôt sportif. Pas au top de la mode mais plutôt au top du basique. Elle tient également à porter une casquette. Résumons donc : jeans, t-shirt, casquette et le tour est joué. N'oublions pas les vestes larges ainsi que les cagoules d'hommes !
    Sa réaction aux dires des médias : Il est pour tout dire qu'elle doute, doute terriblement. Car elle voit. Elle les voit, ils existent. Mais n'est-ce qu'une illusion de son imagination ? À vrai dire, elle se croit schizophrène. Elle se croit folle. Aurait-elle des amis imaginaires pour combler sa solitude ? Elle est seule, et désespéré. Désillusionné et déraissonné. Elle tangue de plus en plus vers le fossé de la folie. Mais elle ferme les yeux et garde silence.

    To Know.
    Signes particuliers : Une cicatrice est présente au dessus de son crâne, souvenir pour le moins douloureux d'une entrave au passé.
    Manies & Phobies : Asmaé, ce nom rappellent le souvenir de la jeune femme qui marque son entourage par ses mimiques incessants, gestes simples et manies obsessionnelles. Or le fait qu'elle parle dans son sommeil, on vous dira qu'elle se mort la lèvre lorsque l'envie la tenaille, qu'elle observe ses mains lorsqu'elle est gênée, qu'elle mordille ses ongles quand l'indécision et la réflexion la démange, qu'elle gratte légèrement son oreille droite lorsqu'elle souhaite poser une question ou encore qu'elle porte ses doigts à l'arrête de son nez lorsqu'elle est plongée dans ses pensés. Tout aussi obsessif, Asmaé est une peureuse née, aux phobies grandissantes. Elle a peur, des hauteurs, des endroits fermés, de la vitesse, du pouvoir, des insectes. Non seulement, elle a également peur de ses étranges visions, elle se dit schizophrène. Pourtant, elle ne craint pas la mort. C'est ce qu'elle souhaite, presque.
    Musique : Elle préfèrera sincèrement une chanson rock à la pop ou le rap. Prétextant que cette musique est singulièrement mauvaise pour ses oreilles, elle penchera plutôt pour un chant rock et entrainant.
    Livres : C'est une lectrice confirmée, amatrice bornée, elle adore la lecture, se plongeant régulièrement dans la lecture d'un roman bien garni en page, moment de détente où elle oublie la raison pour mordre l'irréaliste à pleine dent.
    Couleurs : À certain moment, elle vous dira vert, la couleur de l'espoir, d'autres elle vous dira rouge, couleur du sang et du coeur, parfois noir, pour les ténèbres, le deuil et la tristesse. Cela va de soit que les couleurs prennent transparence sur ses émotions.
    Plat(s)& boisson(s) : Manger n'est-ce plutôt qu'un nécessaire de survie ? Certes, mais plutôt gourmande, elle aime mordre dans une barre de chocolat. Son petit pêcher mignon.
    Film(s)& série(s) : Grande amatrice de fantaisie, de drames et d'actions, notre jeune demoiselle adore ce type de film, tout comme les livres. Les vampires du petit écran, elle les connaît.
    Le contenu de la poche ou du sac : Le minimum. Argent, clef, cartes. C'est tout ce qui traîne avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Sybille Sullivan
Some men have died
and some sail on the sea.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
MUSiC : BFMV,Sex Pistols, My chemical romance,30 STM, Lovex, Good Charlotte;B.O de film et classique!
Date d'inscription : 02/08/2008

Soul. ||
ORiGiNE: DEMON
POWERS ?: Maîtrise de l'Eau et de la Glace, lames rétractiles

MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   Mar 26 Aoû - 13:55

Bienvenue cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: asmaé kessy murphy | i have done it again U.C   

Revenir en haut Aller en bas
 
asmaé kessy murphy | i have done it again U.C
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lois de Murphy
» ma collection murphy
» La loi de Murphy
» LA MALEDICTION DE L'AUBE de C.E. Murphy
» The restorer - Daniela Murphy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACR0SS.THE.MYTHS :: .To Be Between God and Demon. :: Be a Modern Myth. :: Over my Head.-
Sauter vers: